LA MORT A ETE ENGLOUTI DANS LA VICTOIRE

19/05/2014 05:15

Shalom.

Je voudrai partager avec vous ce que le Seigneur Jésus-Christ nous a montré, dans la nuit même où mon pasteur est entré dans la Gloire.

Au Brésil: Ses derniers jours à l'hôpital

Quand le médecin lui demanda de lui dire qui était près de son lit, il répondit qu'il y avait le Seigneur Jésus-Christ et son fils João Marcos. Et, peu de temps après, il est entré dans la phase terminale de la maladie.

Le médecin a demandé à son épouse si les membres de sa famille qui devaient venir le voir étaient déjà tous passés, et elle a répondu par l'affirmative. Puis le médecin lui a dit ceci: "Dans l'état où se trouve votre mari, eh bien, il devrait déjà être parti, car il n'est pas possible qu'un homme dans cet état-là puisse encore respiré. Et, par expérience (car je l'ai vu tant de fois), les malades dans cet état-là attendent toujours un fils ou un parent bien précis, puis, quand celui-ci passe la porte et entre dans leur chambre, il rende l'âme. Donc, votre époux est en train d'attendre quelqu'un, et quand cette personne se manifestera, il s'en ira."

A Sao-Tomé

Moi, étant à Sao-Tomé avec mon épouse, avais reçu un appel depuis le Brésil, du frère Daniel qui se trouvait cette nuit-là au chevet du pasteur. Et voyant la manière très inquiétante comment il respirait, le frère Daniel a eu la pensée de m'appeler afin que je puisse prier pour l'homme de Dieu, car, a-t-il dit, il ne savait pas si le pasteur allait encore passer la nuit. Ainsi, je me suis mis à prier pour l'homme de Dieu en suppliant le Seigneur Jésus-Christ, le Jéhova des miracles, de le restaurer, ou alors, si le moment était venu pour lui de rentrer à la Maison Céleste, d'envoyer Ses anges le Chercher. A peine avais-je dit "Amen", que le frère Daniel commença à pleurer à l'autre bout du fil, en me disant que le pasteur venait à peine de rendre l'âme.

Une ou deux heures plus tard, à minuit- heure de Sao-Tomé- j'ai envoyé un sms à mes trois diacres leur disant que mon pasteur était rentré à la Maison Céleste. A part les trois diacres, personne d'autre, à ce moment-là, n'était informé du décès de mon pasteur.

Au Gabon: A Owendo

Une de nos jeunes soeurs de 17 ans, à l'église d'Alénakiri (Owendo), se levant pendant cette même nuit pour parler à son Créateur, a eu une vision.

Voici la vision:

"Le pasteur João Batista était couché mourrant sur le lit de l'hôpital, puis, une Lumière très puissante a éclairé le lit, et de cette Lumière sont sortis un certains nombres d'anges qui se sont positionnés tout autour du lit. Et, du vieux corps inanimé, est sorti un jeune homme très beau de 18 ans par là, et qui s'est tenu au milieu des anges. Il était très très content, et manifestait une joie glorieuse. Puis, il s'est tourné vers moi et m'a parlé en me disant exactement ceci: "Dis à Euloge de ne pas s'inquiéter, car j'ai déjà béni son ministère. Dis-lui aussi que je suis très fier de lui..."

"Après avoir fini de me parler, lui et les anges ont commencé à monter au Ciel dans la Lumière. Et plus ils montaient, plus la Lumière qui enveloppait le lit diminuait. Quand ils sont entrés au Ciel, la Lumière disparut, et la vision aussi."

Comme la soeur se demandait qu'est-ce que cela pouvait bien signifier, car, disait-elle, si le pasteur João Batista était décédé, le pasteur Euloge devait nous en informé.

Au lever du soleil, elle a appelé le diacre principal de l'église de Port-Gentil, et lui a dit qu'elle avait eu une drôle de vision quand elle s'était levée pendant la nuit pour prier. Et, après avoir raconté la vision au diacre Ulrich, celui-ci lui a confirmé que cela venait bel et bien de Dieu, car le pasteur João Batista était bel et bien décédé dans la même nuit.

Contact

Lemessagedusoir

lemessagedusoir@yahoo.fr

BP: 2060 PORT-GENTIL GABON
http://www.eulogemaganga.net http://www.eulogemaganga.overblog.com

+241 07.01.42.78
+241 06.481.481

Rechercher dans le site

Photo utilisé dʼaprès Creative Commons Bernd Thaller, tommy@chau  © 2012 Tous droits réservés.

Créer un site internet gratuitWebnode